Aumessas

Comme tous les villages cévenols, Aumessas a vécu d’une économie variée : élevage, ver à soie, culture d’arbres fruitiers, petites industries et commerces grâce à la ligne de chemin de fer Le Vigan – Tournemire.

Aujourd’hui Aumessas accueille les touristes, offrant dans un décor sauvage et pittoresque de nombreuses promenades dans les châtaigneraies, près de ses rivières et, désormais, des soirées culturelles dans son temple.

A voir l’ancien château de Campestre, l’ancienne filature Floris, l’église romane réparée aux XVIIème et XVIIIème siècles avec son clocher à peigne et le petit temple qui accueille le Festival.