Le Vigan

Au sud des Cévennes, sur les rives de l’Arre, la sous-préfecture du Gard a connu la prospérité grâce à l’industrie de la soie et à la culture de la châtaigne et de la pomme.

A la croisée des voies romaines reliant Nîmes à Rodez et le Gévaudan à Lodève, à quelques kilomètres du Mont Aigoual, Le Vigan est une bourgade propice au repos, très vivante en période estivale.

De nombreux concerts du Festival y sont donnés, au temple ou à l’église Saint-Pierre.